Bassin d’alimentation des captages de Saffré

Saffré

Bassin d’alimentation des captages de Saffré

Localisation, surface
Le territoire de Saffré s’étend sur 8 500 ha, dont 5900 ha de Surface agricole utile (SAU). Il est situé en Loire-Atlantique, à environ 35 km au nord de Nantes.

Types de productions agricoles
104 exploitations ayant au moins une parcelle sur le BAC se répartissent sur les 5900 ha de SAU, dont 17% sont cultivés en agriculture biologique. Historiquement orienté vers l’élevage (bovins lait), le drainage à partir des années 80 a permis le développement de cultures de vente.

Enjeu et place de l’enjeu phytos
Saffré est un territoire à enjeu « eau » : le bassin d’alimentation des captages de Saffré alimente environ 45 000 habitants. Le prélèvement s’effectue dans la nappe souterraine, dont le temps de réponse est court. Les modifications de pratique d’usage des produits phytosanitaires se répercutent assez rapidement sur la qualité de l’eau au captage. Celui-ci a été classé captage prioritaire « Grenelle » du fait du dépassement des normes concernant les herbicides maïs (S-métolachlore, bentazone), ceux des céréales (2,4 MCPA, isoproturon), et d’autres plus généraux (glyphosate).

Plusieurs diagnostics, lié au statut de captage prioritaire ont été entrepris (DTPA, diagnostics MAE, diagnostic AB, étude PSE en cours), ainsi qu’un suivi de la qualité des eaux. Des actions de promotion du désherbage mécanique, de formation et d’animation ont été entreprises. Un projet de charte a été initié en 2016.

L’ambition des acteurs à horizon 2040 est de tendre de façon progressive vers le non usage de produits phytosanitaires de synthèse sur le territoire, dans un contexte d’économie territoriale compatible avec l’eau. Des actions impliquant l’ensemble des acteurs du territoire (agriculteurs, collectivités, citoyens…) sont mises en place. Parmi ces acteurs, « Agri eau Saffré », association constituée en 2016 pour représenter les agriculteurs du territoire et « Atlantic eau service de l’eau potable », syndicat de service public de l’eau de taille départementale, regroupant 162 communes sont les principaux interlocuteurs du projet.

Projections par rapport au projet
L’implication de ce territoire dans le projet Be-Creative s’articule autour de deux questions principales : Comment se passer des phytos tout en poursuivant l’activité agricole ? Comment mesurer les changements ?

Animateurs Be Creative :
Rémy Ballot et Claire Bernardin (INRAE)
Marianne Duncombe, Karine Favrioux, Nathalie Keravec (Atlantic’eau)

Date de modification : 04 juillet 2023 | Date de création : 14 avril 2021 | Rédaction : OR